Aparté sur la coupe menstruelle

Aujourd’hui je voudrais revenir sur la Cup menstruelle.

Non pas pour revenir sur mes propos mais si comme moi vous avez un compte Facebook, vous avez peut-être vu passer des « promos » pour des cup, et peut-être avez vous lu les commentaires. En tout cas, c’est ce que moi je fais 😉

J’ai vu 2 types de commentaires principalement, les demoiselles très contentes de leur Cup (où qui ont testé mais ça ne leur a pas plus) et des demoiselles très sceptiques car c’est du silicone donc pour l’environnement pas top.

Je vais donc faire une comparaison entre les tampons et la Cup ci-dessous.

Attention, ici je parle des tampons que l’on peut trouver un peu partout dans les supermarchés, centre commerciaux, supérettes … et non des tampons BIO (que je n’ai jamais testés et ne me suis pas penchée sur leurs compositions).

Compositon

Tampons : non considérés comme un dispositif médical. On peut y retrouver de la rayonne, du polyester, du coton purifié, du polypropylène, du polyéthylène. C’est ce que j’ai pu lire sur le site Tampax ou Nett. Comme vous le savez, les tampons industriels sont blanchis, ces 2 sites précisent qu’ils ne le sont pas au chlore mais selon un procédé afin de purifier les fibres, par contre, aucun d’eux ne précise le dit procédé …

Pour continuer, des chercheurs attestent que 85% des tampons et serviettes hygiéniques contiennent des traces de glyphosate, cet herbicide contesté et cancérigène.

Cup : considéré comme un dispositif médical. Fabriquée en silicone de qualité médicale (voir en latex ou en TPE = élastomère thermoplastique).

Durée de vie

Tampons : une seule utilisation

Cup : plusieurs années

Syndrome du Choc Toxique

Tampons = Cup : Le SCT* est lié à une bactérie présente sur le corps de 30% des individus (oui Hommes ou Femmes), c’est pourquoi il est important de toujours très bien se laver les mains avant l’utilisation des tampons comme de la Cup ! Il peut se contracter très bien avec une piqure d’insecte que par une chirurgie … En gros, une coupe sur le corps. Même si la moitié des cas est associée à l’utilisation de tampon, je considère que ça vaut aussi pour la Cup. Si les mains sont mal lavées ou la Cup mal stérilisée, c’est les mêmes risques, alors on fait attention aux règles d’hygiènes pour les 2 !

Évacuation du sang/change

Tampons :  Les tampons sont à changer toutes les 4h, lorsqu’ils sont « pleins » ils gonflent, on le sent. De plus, le sang, même absorbé est en contact avec les parois du vagin. Le sang va donc macérer, d’où les odeurs que l’on peut conférer aux règles.

Cup : La Cup est à vider au moins toutes les 6h. Le sang, une fois récupéré, est à l’intérieur de la Cup et n’est pas en contact avec les parois du vagin. Pas d’odeur. Ne gonfle pas , on ne la sent pas du tout.

==> Je tiens à préciser que lorsqu’on met des tampons, on a l’impression de perdre une quantité incroyable de sang alors que pas du tout. Lors de l’utilisation de la Cup j’ai été impressionnée par le fait qu’au bout de 6h je pensais récupérer une Cup pleine à rabord alors qu’en fait, elle ne l’était même pas au quart.

Manipulation

Tampons = Cup :  Pour ma part en tout cas, j’utilisais des tampons sans applicateur. Il ne faut pas avoir peur de se souiller les mains (propres toujours).

Environnement

Tampons : Les champs de cotons nécessitent beaucoup d’eau déjà de base mais surtout, les champs de cotons n’étant pas en France ne sont pas soumis à la même réglementation des pesticides qu’en France.

Cup : Le silicone est un polymère composé essentiellement de silicium et d’oxygène. Le silicium est un élément chimique et après l’oxygène, c’est l’élément le plus abondant sur la Terre (représente 1/4 de sa masse). Le silicone n’est donc pas un plastique au sens commun du terme, car il n’est pas issu de l’industrie pétrochimique.

Il n’y a pas de pétrole dans le silicone, et il est finalement plus proche du verre puisque comme lui, sa matière première est le silicium, qu’on trouve essentiellement dans le sable.

Recyclage

Il est plus facile de recycler une coupe menstruelle que de recycler les protections hygiéniques jetables.

 

Je ne parlerai pas des économies à faire aussi, le but n’est pas là mais de faire un comparatif entre 2 moyens de protection intime. C’est un bref résumé de ce que j’ai pu trouvé sur le net, bien sur, si vous avez d’autres informations en complément, je ne suis pas contre les lires.

Je suis aussi ouverte à vos remarques !

 

*SCT symptômes :

  • Fièvre soudaine (38,9 °C ou plus)
  • Vomissements
  • Maux de gorge
  • Diarrhée
  • Éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil
  • Douleurs musculaires
  • Étourdissements
  • Évanouissement ou sensation de vouloir s’évanouir en position debout

 

Publicités

Un commentaire sur “Aparté sur la coupe menstruelle

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :